Le marché de la Russie

Actuellement les sociétés internationales souhaitent investir en Russie ; la Russie qui se développe avec succès et qui apparait comme un marché d’importance stratégique. Par ailleurs les portes de la Russie sont largement ouvertes à la coopération européene.
Le marché de la Russie, c’est plus de 146 millions de consommateurs dans tous les secteurs, marchands et services, par exemple, produits alimentaires, non-alimentaires, industriels, textiles, educatifs, touristiques etc.
Il est vrai que l’anglais est la langue la plus utilisée dans les activités commerciales entre des entreprises dont un partenaire est russophone. Pourtant il est necéssaire d’avoir la documentation traduite en russe pour travailler au sein de cette entreprise russophone.
D’autre part les russes ainsi que les habitants de certains pays CEI aiment la France, sa culture, son histoire, sa nature, sa littérature. La Russie et la France ont beaucoup de points communs dans tous ces domaines ce qui permet d’établir et d’élargir des liens étroits.
Comme la Russie, les autres pays CEI sont intéressants pour les investissements étrangers, tels l’Ukraine, le Kazakhstan, la Biélorussie et autres.
Et alors, c’est la traduction qui rend possible la coopération internationale. Et c’est la globalisation qui nécessite la traduction. La société a un besoin impératif de traducteurs pour faciliter la communication. Même si l’on a entrepris plusieurs fois des tentatives pour automatiser la traduction et l’informatiser, jusqu’à ce jour la traduction reste une activité humaine. C’est pourquoi les demandes de traduction augmentent toujours et le marché de traduction est en croissance permanente.

Aller à la barre d’outils